• Tél : 04 86 64 11 40
  • Horaires d'ouverture du lundi au vendredi : 09:00-12h30 et 14h00-18:30
  • Livraison partout en France

Impression offset feuille

  • Home
  • /
  • Impression offset feuille
OFFSET FEUILLE
OFFSET FEUILLE
OFFSET FEUILLE

L’impression offset feuille
pour les grandes quantités

 

Basée sur le principe de répulsion entre l’encre et l’eau de son ancêtre, la lithographie, l’impression offset feuille utilise un cylindre pour reporter l’encre de la plaque sur le papier.
Si, il y a encore 5 ans, on utilisait encore les films pour insoler les plaques, aujourd’hui l’utilisation du CTP (Computer to plate) est répandue dans la plupart des imprimeries. Une plaque est utilisée par groupe de couleurs : il faut donc 4 plaques pour un calage machine en quadri (Cyan, magenta, Jaune et Noir) ou 8 plaques pour les presses 8 couleurs qui permettent d’imprimer en retiration le recto et le verso en même temps. Si l’utilisation d’un ou plusieurs tons Pantone est demandée, il y aura soit un recalage pour ces tons directs, soit l’utilisation de groupes supplémentaires lorsque les machines en sont pourvues (comme des presses 5 couleurs ou 6 couleurs). Nous jonglerons alors sur les presses de nos différents sites de production afin de solutionner toutes vos demandes et d’optimiser chaque tirage.
Les différents formats de nos presses offset nous permettent l’impression du format 32 cm x 45 cm à celui 106 cm x 145 cm en 4, 6 ou 8 couleurs à retiration avec calage automatique et vernis acrylique en ligne pour une finition parfaite.

Grâce à l’investissement et au renouvellement permanent de notre parc machines, nous optimisons au quotidien chacun de nos calages et prenons soin de l’environnement en utilisant 10 fois moins de papier en faisant des économies d’échelle sur le papier et les encres. La plupart de nos sites de production sont certifiés Imprim’vert ISO 14001 et utilisent du papier PEFC/FSC.

L’impression offset mono ou bi-couleurs est souvent faite sur des anciennes machines de type Heidelberg des années 50 tandis que l’impression offset quadrichromie (quadri) est réalisée sur les presses de dernière génération de nos sites.
Ces presses à la pointe de la technologie pour la plupart grand format (74×102 cm) offrent l’avantage de caler un tirage avec seulement 25 à 30 feuilles de passe. L’alimentation en encre est automatique ; un système de canalisation aérien amène l’encre stockée dans des fûts directement à la presse. Les courbes d’encrage sont également directement envoyées au pupitre du conducteur offset. Celui ci n’a plus qu’à monter ses plaques, positionner son papier et appuyer sur un bouton pour lancer le tirage ! Avec une vitesse moyenne de 15000 feuilles/heure, ces presses peuvent monter à 18000 feuilles par heure.

Pour information une feuille grand format standard 65×92 est composée de 8 pages recto verso soit 16 pages en un seul calage. Cela signifie qu’à une vitesse de 18000 feuilles heure, il sort, en 1 heure, 18000 cahiers de 16 pages ou 144 000 flyers format A4.
Sur simple appel au 04 42 22 96 14 ou par email faites-nous part de vos demandes ou sollicitez-nous pour un devis.
Nous serons enchantés de venir vous rencontrer pour étudier vos besoins. La situation géographique privilégiée de notre siège social à Bouc Bel Air, nous permet de nous déplacer rapidement dans un rayon de 50 à 100 km autour des agglomérations d’Aix en Provence, Marseille, Vitrolles, Aubagne, Rousset et de toute la région PACA.
Notre région du sud de la France est extrêmement bien équipée en plateformes logistiques.

Mais que serait une impression sans papier ?
Le papier a été découvert en chine au début du IIe siècle avant notre ère.
Le principe de sa fabrication est pratiquement le même depuis 2000 ans mais les différentes révolutions industrielles successives en ont fait aujourd’hui un produit très technologique.
La technique de base consistait à étaler de la pate à papier sur un tamis, puis à retourner la feuille ainsi créée pour la déposer sur un feutre afin de la faire sécher. Le nom « papier verger » provient donc de cette méthode. La particularité du papier vergé est ses stries qui viennent du tamis utilisé. Aujourd’hui il est toujours utilisé pour l‘impression des en-têtes de lettres ou des enveloppes et tout dérivés de papeterie.
L’impression se fait souvent en tons directs appelés Pantone (1, 2 ou 3 couleurs) mais les parcs machine offset actuels pourvus de presse 4 ou 8 couleurs sont le plus souvent équipés en quadrichromie.

Une seconde catégorie est apparue avec l’ère
industrielle ; les velins avec une texture uniforme. Cette texture uniforme a été lissée par calandrage pour obtenir un état de surface très lisse. Ces papiers sont également utilisés pour imprimer de la papeterie avec un touché plus contemporain ou tout ce qui est chemise de dossier et couverture de bloc autocopiant.
Afin d’améliorer l’impression offset et son rendu sur ces papiers il a été ajouté de la craie ou du kaolin pour obtenir la grande famille des couchés qui permettent l’impression offset quadrichromie de documents d’art, commerciaux ou publicitaires en tout genre.
L’intérêt de cette couche est de révéler l’intensité des couleurs et d’éviter l’effet « papier buvard » ou l’éclaircissement des tons foncés que nous pouvons avoir sur les papiers entête.

Malheureusement nous ne pouvons pas utiliser les papiers couchés pour les entête de lettres car ceux-ci ne passent pas ou très mal dans les imprimantes jet d’encre ou laser bureautique.
Pour compléter cette grande famille de papiers il existe les papiers dits de création qui sont le plus souvent non couchés, bien qu’aujourd’hui Fédrigoni réalise un papier couché texturé, et très coloré.
Une très grande gamme de papier de création existe et évoque le luxe.
Comme une partition de musique qui est composée de notes et de temps, le papier existe en différents grammages. Celui-ci est exprimé en gramme par mètre carré pour obtenir différentes épaisseurs de papier même si, ce qu’on appelle la « main » rentre en compte en fonction des types de papier. Un offset 100g a plus de main qu’un couché 115g.
Notre mission est de vous conseiller sur le choix du papier et son grammage en fonction de l’utilisation et la finalité de votre document.
Voici donc les 3 grandes familles de papier : l’offset, le couché et le papier de création.

Voici quelques exemples d’application par types
de papier : 
Le vergé, le Velin et l’offset seront donc utilisés pour imprimer des ouvrages ou brochures haut de gamme ou institutionnelles et tout ce qui concerne la papeterie (entête de lettre, marque page, carte de visite, enveloppe).
Il est également très utilisé en fort grammage pour l’impression de cartes de visite ou cartons d’invitation.
Le Bristol, de couleur très blanche la plupart du temps est utilisé également pour l’impression de cartes de correspondance et de visite. Sa texture lisse et absorbante permet l’écriture au stylo plume avec un confort des plus agréables.
Le couché mat, demi mat ou brillant, du 80 g au 400g, sera privilégié pour l’impression de livre d’art, catalogue, plaquette, dépliant commercial et publicitaire avec un rendu flatteur des photos ou des illustrations. Il est utilisé dans la plupart des procédés d’impression.
L’autocopiant blanc ou de couleur, de 56g à 120g est quant à lui, utilisé pour l’impression des carnets ou liasses autocopiantes avec ou sans numérotation automatique.
Le papier recyclé ou 100% recyclé, le plus souvent Cyclus ou cyclus print sera utilisé pour tous les documents liés de près ou de loin à l’écologie. La différence entre le cyclus et le cyclus print sera principalement au niveau de la qualité d’impression, le cyclus print, un peu comme le couché valorisera mieux les visuels quadri que le cyclus normal qui aura tendance à les enterrer.
Les papiers de création sont en général très texturés et colorés. La gamme est incroyablement importante et des plus extravagantes.

Nos lieux de production :

Imprimerie Marseille – Imprimerie Paris – Imprimerie Aix en Provence